29 August 2022,
 0

Comment éviter la faillite d’entreprise au Québec? Obtenez conseil rapidement!


Votre entreprise éprouve de sérieux problèmes de liquidités?

Les créanciers se montrent harcelants et les fournisseurs exigent leur dû avant de vous réapprovisionner?

Si tel est le cas, la faillite commerciale vous guette, et il est temps d’agir avant que votre entreprise ne soit contrainte de se placer sous la protection de la loi.

Alors, comment éviter la faillite commerciale au Québec afin de sauver son entreprise?

comment eviter faillite commerciale


C’est ce que Soumissions Entreprises vous explique en détail dans les lignes qui suivent! En plus, on vous réfère rapidement et sans aucun engagement aux professionnels qualifiés en matière d’insolvabilité afin de redresser votre entreprise.

C’est un service complètement gratuit, sans engagement, et qui vous met en contact avec de véritables experts. Qu’attendez-vous pour redresser vos financer corporatives avant qu’il ne soit trop tard!

Sommaire

La faillite commerciale d’entreprise : qu’est-ce que c’est?


La faillite commerciale est la façon dont une entreprise se place à l’abri de ses créanciers.
Il s’agit d’un processus légal prévu dans la Loi sur la faillite! Concrètement, les conséquences de la faillite impliquent la prise de possession et l’administration de l’entreprise par le syndic, la liquidation des biens et le paiement des créanciers selon l’ordre prévu par la loi.

Voici les principaux effets d’une faillite d’entreprise au Québec!

Suspension des procédures judiciaires intentées contre l’entreprise

On dit qu’une entreprise se place sous la « protection de la faillite » parce que le fait d’enclencher un tel processus protège l’entreprise en question contre les procédures judiciaires intentées par les créanciers. Elle évite également le dépôt de nouvelles procédures de saisie et poursuites.

Liquidation des biens de l’entreprise

Une fois les documents de faillite déposés, le syndic réalise les actifs de l’entreprise, liquide les biens et procède au paiement des créanciers. Les biens de l’entreprise peuvent être vendus à l’enchère, par appel d’offres ou par une autre méthode déterminée par le syndic.


Fin de l’exploitation de l’entreprise

La faillite ne met pas fin à l’existence d’une entreprise, mais elle met fin à l’exploitation de celle-ci. La raison est que contrairement à un particulier, une entreprise n’est jamais libérée de sa faillite.

 Une faillite commerciale signifie la fin de l’aventure pour toute entreprise. Il s’agit donc d’une solution de dernier recours qui peut être évitée si vous agissez à temps auprès d’un professionnel qualifié.

Quelles sont les étapes d’une faillite d’entreprise au Québec?


Une faillite commerciale, ça ne se règle pas du jour au lendemain. Comme il s’agit d’un processus judiciarisé et encadré par la loi, le syndic est tenu de faire les choses dans l’ordre.

etapes faillite commerciale entreprises


Voici les principales conséquences et étapes d’une faillite commerciale au Québec!

Rencontre avec le syndic de faillite

(Pour analyser l’état des finances de l’entreprise, et déterminer si la faillite est réellement la dernière solution qui reste.)

Dépôt des documents de faillite

(Le dépôt des documents de faillite au Bureau du surintendant des faillites procure une protection à l’entreprise contre les saisies.)

Prise de possession et administration de l’entreprise par le syndic

(Le syndic prend ensuite possession de l’entreprise si celle-ci possède des actifs. Cela implique de changer les serrures et de faire l’inventaire des biens.)

Bilan des créanciers et montants dus

(Le syndic dresse la liste des créanciers, établit l’ordre de paiement de ces derniers ainsi que les montants dus à chacun.)

Convocation de l’assemblée des créanciers

(Les créanciers sont convoqués à une assemblée lors de laquelle le syndic est disponible pour répondre aux questions. Des inspecteurs peuvent être nommés par les créanciers!)

Réalisation et liquidation des biens de l’entreprise

(Lorsque toutes les formalités ont été accomplies, le syndic peut liquider les actifs de l’entreprise, et payer les créanciers selon l’ordre de collocation prévu.)

5 façons d’éviter la faillite de votre entreprise au Québec!


La faillite signifie la fin de l’exploitation d’une entreprise. Il ne s’agit donc pas d’un remède à l’endettement commercial, mais plutôt d’une bouée de secours pour éviter les poursuites et procédures judiciaires. Mieux vaut l’éviter à moins d’y être contraint!

Voici 5 façons d’éviter la faillite de votre entreprise au Québec en 2022!

1) Payez les créanciers importants en priorité

Certains créanciers détiennent des garanties sur vos biens? Vous avez quelques fournisseurs essentiels au fonctionnement de votre entreprise?

Dans la mesure du possible, assurez-vous de payer ces créanciers en priorité, car ce sont généralement les créanciers garantis qui intentent des procédures judiciaires. Et c’est de cette façon que bien des entreprises se font pousser vers la faillite…

2)Négociez des ententes de paiement avec vos créanciers importants

La faillite n’est avantageuse pour personne, incluant vos créanciers. C’est pourquoi ils sont généralement prêts à négocier des ententes de paiement avec vous si les modalités proposées sont raisonnables. Il faut toutefois essayer cette option avant que votre situation financière corporative ne soit irrécupérable.

3) Révisez votre plan d’affaires et votre stratégie d’entreprise

Le marché donne certainement un coup dur aux entreprises, mais il faut parfois se regarder dans le miroir afin de trouver la cause exacte d’un problème de solvabilité commerciale. Prenez le temps de rencontrer des conseillers qualifiés et révisez votre stratégie d’affaires. Assurez-vous également que votre comptabilité d’entreprise soit entre bonnes mains!

4) Limitez les dépenses de l’entreprise au maximum

Les salaires d’employés, le loyer de l’entreprise, les dettes fiscales et autres frais d’exploitation finissent par peser lourd dans la balance. Il peut donc s’avérer nécessaire de couper dans le gras et d’analyser en détail les dépenses de votre entreprise. Cela vous permettra de couper aux bons endroits et de limiter vos dépenses d’entreprise au maximum.

5) Envisagez la proposition concordataire

Une proposition concordataire est un processus prévu dans la Loi sur la faillite qui consiste à soumettre une offre de remboursement aux créanciers selon des modalités précises.

On peut notamment offrir un remboursement partiel du montant dû, proposer un échéancier de paiement plus long ou encore, une combinaison des deux. Cette proposition doit obligatoirement être rédigée et déposée par un syndic de faillite!

ATTENTION – Le refus d’une proposition concordataire a pour effet de mettre l’entreprise en situation de faillite présumée, alors il faut s’assurer de soumettre une proposition raisonnable dès le départ.

BONUS : Consultez un syndic de faillite RAPIDEMENT pour obtenir conseil!

Le syndic est le professionnel le mieux placé pour vous ÉVITER le recours à la faillite commerciale. Plus vous le consultez rapidement, plus il aura de solutions avantageuses pour vos difficultés d’entreprise, augmentant vos chances d’éviter la faillite. 

Tournez-vous vers Soumissions Entreprises pour discuter avec un professionnel de l’endettement commercial, le tout sans aucun engagement.

Faillite d’une entreprise INCORPORÉE ou INDIVUELLE : quelle différence?

Une entreprise incorporée est une entité distincte de ses actionnaires et administrateurs. Lorsqu’une société par actions se place sous la protection de la faillite, les « propriétaires » de l’entreprise sont protégés par la structure corporative.

C’est donc dire que les personnes aux commandes d’une entreprise incorporée ne sont pas entraînées dans la faillite de la compagnie. De plus, une entreprise incorporée qui déclare faillite ne peut jamais être libérée, contrairement aux particuliers.

faillite entreprise incorporee individuelle


Une faillite d’entreprise individuelle, c’est une tout autre histoire qu’une faillite d’entreprise incorporée. Pourquoi?

Parce que le propriétaire et son entreprise ne forment qu’une seule et même entité juridique. La faillite d’une entreprise individuelle entraîne donc le propriétaire vers l’insolvabilité, puisque les dettes de l’entreprise sont des dettes personnelles.


Votre entreprise individuelle est au bord de la faillite? Vous avez encore plus intérêt à consulter un syndic autorisé en insolvabilité rapidement afin d’éviter de couler avec le navire.

À quel moment la faillite commerciale devient-elle inévitable?


Selon la Loi sur la faillite, une dette de 1000$ et une incapacité à payer ses créances à temps suffisent pour placer une entreprise en faillite. En réalité, il faut une situation beaucoup plus précaire pour justifier le recours à la faillite commerciale.

Voici les signes qui indiquent que la faillite commerciale est devenue très probable, voire même inévitable!

Il est devenu impossible de rembourser vos créanciers à temps

Les factures impayées s’accumulent et vous n’êtes tout simplement plus en mesure de payer vos créanciers à temps? Ces derniers se montrent insistants et il ne semble pas y avoir de possibilité d’entente à l’amiable ou de proposition concordataire? Voilà un signe qui pointe vers la faillite.  

Le ratio d’endettement de l’entreprise est élevé

Le ratio d’endettement d’une entreprise réfère aux paiements mensuels d’une entreprise, divisé par les revenus mensuels de celle-ci. Lorsqu’un tel ratio devient élevé, c’est un signe avant-coureur de problèmes d’insolvabilité.

Les liquidités de l’entreprise sont à sec et les affaires sont en déclin

Les chiffres mentent très rarement! Lorsqu’on constate que les affaires de l’entreprise sont en déclin, que les ventes sont moins bonnes et que la clientèle diminue, il s’agit généralement d’un présage de faillite si les choses ne changent pas.


Les alternatives à la faillite ne sont plus une option

La proposition concordataire, les négociations informelles et les ententes de paiement ont toutes été refusées par vos créanciers? Force est de constater l’épuisement de vos options, ce qui mène malheureusement à la faillite.

Quel professionnel consulter pour ÉVITER la faillite d’entreprise?

Le syndic autorisé en insolvabilité est un professionnel hautement qualifié pour vous conseiller en matière de difficultés d’entreprise. Le rôle du syndic est de tout faire pour que votre entreprise ÉVITE le recours à la faillite en explorant TOUTES les options qui s’offrent à votre compagnie.

syndic eviter faillite commerciale

Pour ce faire, il faut consulter le syndic avant que la situation financière de l’entreprise ne soit irrécupérable.

Le syndic est d’ailleurs le seul expert autorisé à administrer une proposition concordataire, et à agir comme intermédiaire entre vous et vos créanciers.

Soumissions Entreprises vous réfère aux experts en redressement d’entreprise!


Une faillite commerciale, ça implique la fin de l’exploitation d’une entreprise.
N’attendez pas que votre société soit victime d’un tel sort, et demandez conseil aux bons professionnels afin d’éviter la faillite commerciale.

Soumissions Entreprises est en mesure de vous référer aux meilleurs professionnels de l’insolvabilité dans votre région. Tout ce qu’il vous reste à faire, c’est remplir notre formulaire et on assure la mise en contact.

C’est un service efficace, sans frais et sans engagement, alors à vous de jouer!